Generic selectors
Résultat exact
Rechercher dans les titre
Rechercher dans les contenus
Rechercher dans les articles
Rechercher dans les pages

A a =

CCPA – Composition – histoire

La communauté de communes du pays des Achards (CCPA), communément désignée sous le nom de « Pays des Achards », est un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, ayant la forme juridique d’une communauté de communes, situé dans le département de la Vendée, en région Pays-de-la-Loire. Communes membres (9)

Nom
Nom des Habitants
Population
(dernière pop. légale)
Les Achards
(siège)
Achardais5 189 (2018)
Beaulieu-sous-la-RocheBellilocains2 225 (2018)
La Chapelle-HermierChapelois902 (2018)
Le GirouardGirouardais1 073 (2018)
MartinetMartinéziens1 154 (2018)
Nieul-le-DolentNieulais2 495 (2018)
Sainte-Flaive-des-LoupsFlavois2 417 (2018)
Saint-Georges-de-PointindouxPetindusiens1 670 (2018)
Saint-Julien-des-LandesLandais1 834 (2018)
Les 9 communes membres de la communauté de commune du Pays des Achards

Coordonnées de la CCPA:

Président(e)Patrice Pageaud
Adresse2 rue Michel Breton – ZA Sud-Est – CS 90116
Code postal85150
VilleLes Achards
Téléphone02 51 05 94 49
Site Internetwww.cc-pays-des-achards.fr
Date de création01/01/1993
Coordonnées de la Communauté de Communes du Pays des Achards

Histoire

L’intercommunalité est créée par l’arrêté préfectoral du 29 décembre 1992 autorisant la création de la communauté de communes du Pays-des-Achards. Rendue possible par la loi du 6 février 1992 relative à l’administration territoriale de la République, elle est l’un des premiers établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre, ayant la forme d’une communauté de communes, à voir le jour en France.

À compter du 1er janvier 2010, la commune de Beaulieu-sous-la-Roche intègre l’intercommunalité, conformément à l’arrêté autorisant la modification des statuts de la communauté de communes du Pays-des-Achards du 9 décembre 2009.

Au 1er janvier 2017, le périmètre de la communauté de communes a été diminué suite au retrait de la commune de Saint-Mathurin qui intègre Les Sables-d’Olonne-Agglomération selon l’arrêté préfectoral du 12 décembre 2016.